Organisation Internationale des Intersexes

Organisation Internationale des Intersexes

http://oiifrancophonie.org/

L’OII-Francophonie (Organisation internationale des personnes intersexes de la francophonie) est une organisation s’inscrivant au sein de l’Organisation internationale des personnes intersexes, qui recouvre plusieurs pays du monde situés en Afrique, en Océanie, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud et en Europe. L’OII francophonie réunit à elle seule des groupes d’activistes intersexes et d’allié-e-s non-intersexes localisés en France, en Belgique, en Catalogne et au Québec, qui se mobilisent à la fois sur une base panfrancophone et nationale.

Bien que se rapprochant sur le plan des principes qui les animent et des revendications qu’elles portent, les différentes branches de l’OII demeurent indépendantes les unes des autres. Elles encouragent l’organisation d’actions adaptées aux contextes nationaux et culturels de chacune d’elles tout en réfléchissant ponctuellement ensemble, en collaborant sur certains dossiers et en échangeant régulièrement des informations.

L’OII-Francophonie adopte un mode organisationnel qui est le plus participatif possible, priorisant les perspectives des personnes intersexes, reconnaissant les capacités d’action de chacune d’entre nous, puis encourageant l’appui d’allié-e-s.  Nous adhérons à une lecture féministe des rapports sociaux, tout particulièrement celle qui souligne les ressorts de l’hétérosexualité obligatoire et de l’hétérosexisme, qui nous offrent des clés pour comprendre nos réalités. Par conséquent, nous envisageons un ensemble d’affinités avec les luttes de reconnaissance des droits des femmes, des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, bispirituelles, queers et trans*. Nous sommes par ailleurs conscient-e-s qu’il existe des points de convergence entre nos revendications et celles des personnes en situation de handicap, que nous nous engageons à explorer.

Animé-e-s d’une optique anti-oppression, nous nous opposons au sexisme, à l’hétérosexisme/hétéronormativité, au cissexisme/transphobie, de même qu’à toute autre inégalité structurelle telle que le racisme, le capacitisme et le classisme.

EGALITE DES DROITS LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS SANTE